Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Saga d'Holomoon

La Saga d'Holomoon

Le blog de Jean-Paul Aussel, illustrateur, auteur bd, formateur.


242 - Episcopal

Publié par Jean-Paul Aussel sur 24 Novembre 2013, 01:35am

Catégories : #Illustrateurs-trices

Je reviens sur un petit article que je vous avais promis sur l'utilisation d'un épiscope pour l'agrandissement des dessins.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 


L’épiscope existe en différentes versions, plus ou moins chères, et numériques ou non. Le modèle que j’ai acheté fait partie des épiscopes qui ne fonctionne qu’avec une ampoule et un système de miroir, il coûte à peu près une centaine d’euros. J’ai été l’acheter au magasin Adam dans le 18e, où on m’a très gentiment fait une démonstration, car n’en ayant jamais utilisé, je me posais un certain nombre de questions. Mais on trouve aussi ce modèle sans difficulté ailleurs.

Fichier hébergé par Archive-Host.com


J’ai décidé d’utiliser ce système pour le livre d’illustration jeunesse qui a occupé une partie de mon été, « Le jour où j’ai parlé à Personne », réalisé pour le compte de la fondation Sommer et de l’agence Kat’ Cents Coups. Je désirais agrandir des crayonnés sans passer par une impression sur calque, reportée ensuite sur les feuilles, l’utilisation de la table lumineuse était aussi interdite car j’avais choisi un très bon papier aquarelle, très, très épais. Et cette utilisation d’une projection me plaisait également car elle me permettait de partir d’une base, puis de redessiner en améliorant éventuellement, mais sans strictement décalquer.

Fichier hébergé par Archive-Host.com


Il s’est avéré que c’était bien un bon choix. Les contraintes : imprimer son dessin en petit (environ un carré de 10 cm) car, même si l’on peut déplacer l’épiscope sur un dessin plus grand que ce petit carré, le repérage devient difficile. L’optique n’est pas d’une qualité extraordinaire, et si vous tournez par exemple l’épiscope d’un centimètre, il faut refaire la mise au point.

Fichier hébergé par Archive-Host.com



Le mieux étant donc de partir d’un dessin d’un seul bloc.


Il faut ensuite trouver la distance adéquate et bien sûr travailler sur une surface verticale. Mais la bonne surprise c’est que vous n’êtes pas obligé de travailler dans le noir complet. Une demi-obscurité suffit, et avec votre main, selon que vous faites de l’ombre sur votre dessin ou pas, cela vous permet de voir ce que vous avez dessiné ou seulement la projection.

Je vous reparle bientôt du résultat de ce travail à l’aquarelle et aux crayons de couleur.

Commenter cet article

Archives

Articles récents



Découvrez également WWW.PROF-ILL.COM
Mes illustrations WWW.ENCRE2MOI.COM