Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Saga d'Holomoon

La Saga d'Holomoon

Le blog de Jean-Paul Aussel, illustrateur, auteur bd, formateur.


207- Un ex-élève publie, David CENOU / Boîte à Bulles

Publié par Jean-Paul Aussel sur 22 Novembre 2012, 08:28am

Catégories : #Analyse BD

J'ai suivi le projet de David tant qu'il était à Lignes, un sacré bosseur qui a remis plusieurs fois son travail, son style en question, avec une volonté de fer et de l'humilité. Il a travaillé plusieurs approches graphiques, que vous verrez ci-dessous, jusqu'à trouver une écriture la plus naturelle et fluide par rapport à sa narration.

Je ne doutais pas qu'il arrive à publier, mais ça va quand même mieux une fois que c'est signé, et c'est signé et bien avancé, car Mirador, tête de Mort est en train de voir ses dernières planches réalisées, avant d'être publié par La boîte à Bulles.

http://s3.archive-host.com/membres/up/713702702/Cenou_blog_Holomoon_open.jpg

On pense au Baru de l'autoroute du soleil parfois, dans le genre d'écriture nerveuse et puissante.

 

Voilà la première tentative styllistique de David

http://s3.archive-host.com/membres/up/713702702/Cenou_blog_Holomoon_1.jpg http://s3.archive-host.com/membres/up/713702702/Cenou_blog_Holomoon_2.jpg

 

Et ses toutes dernières planches

 

http://s3.archive-host.com/membres/up/713702702/Cenou_blog_Holomoon_5.jpg

http://s3.archive-host.com/membres/up/713702702/Cenou_blog_Holomoon_6.jpghttp://s3.archive-host.com/membres/up/713702702/Cenou_blog_Holomoon_7.jpg

 

David, si tu veux faire des commentaires ou mettre un lien, cet article est à toi !

Commenter cet article

Max 29/11/2012 12:17

Dans ce sens la ,oui mais je reste sur mes positions =)
Y a de la liberté d'expression à deux vitesses,c'est plutôt ça que je voulais dire au lieu de "aucune".

Max 28/11/2012 14:43

Cool pour toi ,David Cénou =) Quand ca parle de racisme et de trucs de ce genre, j'ai tendance a m'autocensurer et ca m'énerve.
Y a aucune liberté d'expressions dans ce pays ,la moindre insulte dans la bouche d'un personnage va etre retournée contre vous,j' ai eu une longue discussions sur deviantart ya pas longtemps a ce
sujet.Comme si les lecteurs n'étaient pas assez intelligents pour se faire leur propres avis sur une idée ou un personnage. Ca me fait penser à ces américains sur le net qui me demandent si ce
personnage est "good or evil" ,comme si la psychologie humaine était aussi simpliste.
Après moult pérégrinations sur le net ,je sais désormais que les éditeurs ne publieront JAMAIS certaines choses. Et les gens en viennent à s'autopublier (exemple ya pas longtemps: "Yacht People" )
et parfois c'est tout aussi bien.

Jean-Paul Aussel 29/11/2012 08:54



bah, bah, ah,


aucune liberté d'expression ? c'est déjà une liberté d'expression de pouvoir dire qu'il n'y en a aucune, il y a beaucoup de pays où on ne peut même pas dire cela ; )



Un repenti 28/11/2012 03:23

C'est dingue ce changement graphique... On ressent énormément l'influence du Maitre Aussel, je trouve ( c'est peut être le traitement en niveaux de gris ).
J'ai presque l'impression d'avoir Némon en face de moi.
Félicitations à l'intéressé en tous cas.

Jean-Paul Aussel 29/11/2012 08:53



Bonjour Repenti


Oui, c'est en niveau de gris, mais à part ça il n'y a pas d'influences


et je vois pas le rapport avec Nemon, c'est pas du tout la même
approche graphique.


Nom d'un encre2moi !


 






David cénou 24/11/2012 14:46

Voici quelques lignes qui éclaireront d'avantage les internautes sur mirador tête de mort.
Ce one shot de 120 pages est un témoignage vu de l'intérieur sur l'extrémisme et le racisme avec tout ce que cela implique de dégueulasse.

Nous sommes en 1993 dans le Sud-ouest, des fois à Paris. Samuel est un jeune homme de 22 ans évoluant dans un univers différent des garçons de son âge, Samuel est un skinhead néonazi. Il vit en
cercle fermé avec ses seuls amis skins comme lui, ils finiront par être sa seule famille.
L'histoire se déroule dans le Bordeaux des années 90 sur fond de Rock n'roll énervé, de beuveries et de violence. Samuel est animé de pulsions névrotiques et soumis à de profondes frustrations.
L'engagement politique extrême est son exutoire, l'univers skin et la musique sont son refuge... son seul réconfort.

"Des ratés, complètement fanatisés, sans repères croyant que leur connerie a un sens."

En ce qui concerne le parcours qui m'a emmené à ce choix graphique, je pense que Jean-Paul l'a très bien synthétisé dans son article.

Mirador tête de mort paraîtra en Mai 2013.

David

Jean-Paul Aussel 29/11/2012 08:50



Et donc, publié les éclaircissements..



Archives

Articles récents



Découvrez également WWW.PROF-ILL.COM
Mes illustrations WWW.ENCRE2MOI.COM