Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Saga d'Holomoon

La Saga d'Holomoon

Le blog de Jean-Paul Aussel, illustrateur, auteur bd, formateur.


X-men et symétrie

Publié par Jean-Paul Aussel sur 19 Juin 2008, 11:11am

Catégories : #Analyse BD

Pages 10-11

Après des pages très dynamiques, Steranko va nous servir une double page extrêmement symétrique. Tout est basé sur un échange entre ce qui va être séparé par un axe. La symétrie, contrairement à ce que je pensais en mes vertes années, n’est pas une composition stable. En effet le cerveau va en permanence demander aux yeux de comparer les deux parties opposées, et créer ainsi un jeu de va et vient qui ici sera soutenu par les dialogues.

A ce propos, il est frappant de voir que Jim S. a délibérément scindé le texte narratif de la dernière case de la page 10, alors qu’il n’y a avait pas de réelle obligation.

Sur la case 1 l’opposition est marquée par Lorna bombardée d’énergie, la tête d’Iceberg a une direction descendante opposée à Mesmero. Case suivante en plongée, les couleurs et mouvements (artificiels, car d’où vient le vent qui soulève la cape de Mesmero ?) continuent ce jeu d’opposition.

Puis c’est Lorna, de dos, en opposition à son image de la case 1 qui sépare bien les deux parties, tel un juge entre bien et mal. Page 11, c’est à nouveau selon l’axe de son corps gainé de vert que la page se sépare en deux parties. Jeu sur gros plan et contre-plongée sur Mesmero : STERANKO sait que c’est une page de dialogue, un peu pénible à lire pour le lecteur de comics qui viendrait surtout chercher de l’action, alors il use de tout son savoir faire pour dynamiser les informations présentes. A nouveau il se sert de la perspective pour traiter le personnage le plus important, ici Lorna, d’un point de vue proche des mises en avant que l’on trouvait dans la peinture avant la Renaissance, ou dans les dessins d’enfants, Lorna est une géante, à sa gauche et à sa droite les personnages sont minuscules, opposés dans leurs couleurs, rouge uniforme pour les communistes, euh, pardon, les méchants et multicolore pour les bons américains, euh, pardon, les X-men.



Une nouvelle fois un gros plan sur le visage de Mesmero ne montre qu’un œil, cela permet d’associer un effet de désignation du méchant comme un monstre à mon avis.

Alors, sans même lire le texte, qu’est-ce que nous raconte cette page : C’est selon Lorna, la mutante maléfiquement convertie aux forces du mal (rappelez vous la première page) que tout s’organise. Et nos héros sont mal partis…

…est-ce si sûr ?

Commenter cet article

Archives

Articles récents



Découvrez également WWW.PROF-ILL.COM
Mes illustrations WWW.ENCRE2MOI.COM