Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Saga d'Holomoon

La Saga d'Holomoon

Le blog de Jean-Paul Aussel, illustrateur, auteur bd, formateur.


34-Roughs et mises en place

Publié par JPA sur 7 Avril 2008, 19:57pm

Catégories : #L'écriture d'Holomoon

J'ai décidé de scinder le plus possible mon emploi du temps, il y a des jours où je ne touche pas à la bd, et des journées FULL BD JACKET. Ce lundi en était une --ok j'ai fini le reste du boulot à 07 h du matin, donc j'ai quand même dormi un peu ; )


Donc, j'ai fini l'encrage des bulles, vous avez à droite une photo de la planche. J'ai imprimé la planche en petit plusieurs fois pour travailler mes cadrages. Je vous ai mis la page en vis à vis avec la 2 puisque je travaille sur les doubles pages. En fait je pense beaucoup à des séries de conseils que le grand Jean-Claude Mézières m'a donné. Euh, j'y pense tout le temps en fait.

La plus grosse difficulté, et les élèves y sont confrontés aussi, c'est de faire passer les renseignements utiles sans être lourd, et sans ... les oublier ! Par exemple dans la page ci-dessus (il faut cliquer) un des personnages chauves est un homme, et j'avais fait un cadrage où l'on ne voyait que la moitié de son visage. Insuffisant pour identifier l'élément mâle, là j'ai donc prévu de montrer une épaule.  Il y a deux cases qui sont en décalage, c'est une action simultanée à ce que l'on voit dans la grande, très dur à gérer. Il y aura une différence d'éclairage, mais j'ai passé du temps à choisir le "bon" plan, angle, direction et j'ai finalement placé l'un des personnages à l'envers.


La vue d'ensemble est importante aussi puisque c'est la première fois que l'on voit le village des Ondins et des Ondines, du Peuple de l'Onde. De même que pour la case en haut où des personnages courent, le fait de repasser sur un format d'impression - à la place de mon A2 - permet de savoir jusqu'à quel niveau de détail il faudra descendre.

Il y a un personnage qui arrive en prenant appui sur un pont, mais, à force d'identification avec un lecteur qui ne connait pas l'histoire (et que c'est dur d'essayer de se mettre dans cet état d'esprit) j'ai décidé que cette case n'était pas la bonne, trop rapide, ce n'est pas là que je mettrais l'ellipse. C'est quelque chose que l'on ne voit pas trop dans les mangas qui montrent toutes les scènes, et là dessus, ça doit être mon grand âge, je partage l'ennui qui saisit Van Hamme en voyant une scène qu'il aurait écrit en deux cases s'étirer sur 6 pages.

En travaillant, j'ai encore modifié quelques éléments de l'histoire, car je tente de distiller des infos sans avoir le côté didactique de la première version travaillée avec Jean-Claude Maes. Il n'y a plus de texte off, mais cela impose de trouver le biais élégant pour présenter l'univers. Et partir aussi du principe que le lecteur n'a pas à tout savoir, mais à tout SENTIR. Quand je lis les lives d'univers sur les séries SF, cela satisfait une certaine curiosité, mais ces livres ne sont absolument pas nécessaires à la compréhension d'une bonne histoire, où, si c'est le cas, c'est que l'histoire n'est pas bien racontée.

Pour moi, la grande école en ce moment, c'est de regarder les 15 premières minutes d'un film et de voir comment tout est présenté.

Je pense aussi à présenter les personnages en entier, c'est un défaut que j'ai - comme beaucoup qui commencent la bd - donc de me monopoliser sur les gros plans, plans américains etc. Et il est vital de reculer le traveling, même quand on trouve plus dur de dessiner beaucoup de corps.


Voilà où j'en suis ce soir. A bientôt.

Merci encore pour tous les commentaires reçus, c'est extrêmement motivant.

Jean-Paul Aussel
Commenter cet article

Archives

Articles récents



Découvrez également WWW.PROF-ILL.COM
Mes illustrations WWW.ENCRE2MOI.COM