Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Saga d'Holomoon

La Saga d'Holomoon

Le blog de Jean-Paul Aussel, illustrateur, auteur bd, formateur.


Écrire son scénario-part10 et fin !

Publié par JPA sur 18 Mars 2008, 22:22pm

Catégories : #scénario

Je suis sur l'encrage de ma page et je vous envoie en attendant quelques nouveaux points sur le scénario.

Yahou, c'est parti !

50 - Scènes particulières

 "toute piste ouverte doit être fermée" -Chaque  fois que je vois ou lis une bonne histoire, je suis émerveillé de voir à quel point tout est lié, en élégance.

Scènes  d'ouverture :
Jonction entre l'univers du dehors et le mien. Le lecteur ne doit pas avoir le moindre doute :
"ce monde est autre".
Donner rapidement les clés sur mon univers, les personnages et au sujet du scénario. Donner le ton.

Scènes Hooks :
Hameçon. Ne pas hésiter à dire tout en un temps record. Utiliser ce qui est parfait et tout, sans être économe.

Scène "Jack the explainer" :
Personnage qui explique tout. La plupart du temps assomme le lecteur (en film ça peut mieux passer avec  beaucoup de talent !)

Dénouement :
Tout doit converger, tout a convergé vers cette scène : elle ne peut être qu' i.n.o.u.b.l.i.a.b.l.e. !

Déus ex machina :
C'est le hasard qui vient résoudre les nœuds de l'intrigue (ou un Dieu quelconque). A fuir, sauf si cet artifice est présent tout au long du scénario.

Dénouement qui ment :
Le dénouement doit être naturel au scénario. Sinon c'est la catastrophe, c'est à dire la frustration pour le lecteur.

Dénouement anticipé :
Placé au début du scénario, et le scénar est alors un flashback par exemple.


51 - Synopsis-résumé :

Le résumé fait 5 lignes.
Le synopsis maximum 10 pages.
Le synopsis doit accrocher,  s'entraîner à le raconter en sachant
maintenir, captiver l'attention.

La vérité n'intéresse personne, ce que le public
veut c'est une bonne histoire.

Écrire le synopsis au début du processus est un galop d'essai
qui m'entraîner dans une direction inatendue ou me recentrer
ou me transmettre des signes d'épuisement sur le sujet.

Cela revient à tester mon intimité avec le sujet. Si le synopsis
est banal, c'est que mon sujet m'ennuie déjà.  S'il est dynamique
et qu'il me surprend c'est que je suis en connivence avec mon histoire.

52 - Lecteurs

Ne pas prendre en compte les lecteurs du scénario qui se cantonnent
aux commentaires généralistes et clichés.
La bonne critique souligne les points précis où le bât blesse.

53 - Énergie :

Chaque scénario possède une quantité d'énergie propre limitée.
Trop en parler, trop le faire lire use le capital.
Ce qui va faire avancer ce projet c'est ma foi en lui.

La réussite et l'échec sont deux impostures - Laureen Bacall.

Seul compte le chemin que j'ai réalisé avec cette histoire. (c'est grand ça !)

Jean-Paul AUSSEL

www.prof-ill.com

———————


Et bien voilà, c'est fini !  J'espère que ces 53 points, synthétisés
d'après

ECRIRE SON SCENARIO - Manuel Pratique
Auteur(s) : Maryse Leon-Garcia
Éditeur : Dixit
Genre : CINEMA

Pourront en aider certains zé certaines, en tout cas, je vous les ai recopiés avec grand plaisir.



Commenter cet article

Maku zoku 16/02/2011 23:11


Okay , je vais le faire :)
Je disais que c'etait compliqué pour moi de finir une histoire mais la semaine dernière j'ai écrit le synops complet d'une histoire que j'ai en tete depuis que j'suis rentré de toulouse (novembre)
et la nuit dernière je m'suis levé pour écrire d'une traite une histoire complète début/milieu/ fin...(lol) Comme quoi l'inspi ca vient pas sur commande ,mais quand elle vient elle nous laisse pas
le choix :P Des histoires qui seront tot ou tard éditées en France ca j'en suis pratiquement certain héhé^^
Bonne continuations !
***M@ximE (m@Ku zOku xD )***


Maku zoku 11/02/2011 22:47


Excellent cet article , même si je me doute qu'il date un peu:P
Merci de l'avoir partagé 8-)


Jean-Paul Aussel 12/02/2011 10:45



je vous conseille de vous faire un fichier en regroupant les 50 points.



stéphanie 05/06/2009 16:07

Un grand MERCI !
Ce résumé aide à éclaircir certains points et à moins appréhender le rôle de la psychologie des personnages dans une BD, gros morceau qui peut faire peur...!

J'en profites pour vous souhaitez un futur énorme succès avec Holomoon !

Jean-Paul Aussel 06/06/2009 18:25


Bonjour Stéphanie,

Je suis content que vous ayez appréciez cette synthèse, et visiblement vous en avez très bien compris le but. Je pense qu'une fois que l'on a défini qu'il y avait un chemin psychologique pour les
personnages, c'est en fait une aide pour le scénario, vous verrez, vos personnages commencerons à parler tout seul et à prendre leur place, indépendemment de vous parfois !

Merci pour les voeux de succès, cela fait chaud à Holomoon..

Jean-Paul Aussel


Archives

Articles récents



Découvrez également WWW.PROF-ILL.COM
Mes illustrations WWW.ENCRE2MOI.COM