Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Saga d'Holomoon

La Saga d'Holomoon

Le blog de Jean-Paul Aussel, illustrateur, auteur bd, formateur.


15-Et Dieu le père dans tout ça ?

Publié par JPA sur 11 Janvier 2008, 22:50pm

Catégories : #L'écriture d'Holomoon

Une autre idée qui s'imposait à moi, comme situation, était  celle de peuples héritant d'une technologie avancée sans mode d'emploi.  Il fallait qu'à un moment une génération se retrouve orpheline et au prise avec un héritage caduque  pour la plupart. Mais un personnage aurait les clefs,  sans vouloir pour autant s'en servir de façon libérée. Disons qu'il y aurait un ancien, qui , ayant vu ce que les hommes étaient capables de faire de la technologie, aurait préféré les guider vers un état médieval  mais  pas plus loin. Bref, un nouveau candidat au rôle de Dieu.

J'avais accumulé beaucoup de matériaux épart, des fois en écrivant des séquences qui m'étaient "inspirées", parfois, souvent avec  des schémas, des arcs d'action représentant les différents croisement. On peut en voir un exemple particulièrement maîtrisé dans le dernier opus d'Universal One par exemple. Pour moi, il  commençait à être un peu dangereux de continuer à développer sans choisir.

En  même temps, il ne faut pas se leurrer, c'est ce type de travail qui finit par donner une épaisseur aux personnages. Par exemple, Céline a écrit des milliers de pages pour accoucher du "style direct" que l'on trouve dans le "Voyage au bout de la nuit". Et parfois, les ouvrages totalement "premier jet" ou improvisés  n'ont un intérêt que pour une lecture psychanalityque d'un auteur.


Néanmoins, j'ai commencé à faire un premier story-board complet, pour voir où j'arrivais dans ces 46 pages. Pour laissez les personnages s'exprimer, voir vers quels type de cadrage et d'ambiance je me dirigeais.  J'avais quelques  points d'attache, mais pour le reste à nouveau certains personnages se sont mis sur le devant  de la scène.

Commenter cet article

Revenge 05/06/2009 00:05

hou hou je n'avais même pas remarqué mon lapsus! :D

oui, on est d'accord qu'il ne faut jamais être trop cohérent :) j'avais peut-être juste envie d'étaller mon point de vue?
mais personnellement, quand j'imagine un scénario, j'aime bien essayer de poser le problème d'un côté scientifique, avec beaucoup (trop) de tentative de cohérence, puis ensuite, de revenir à la fable en piochant deux trois idées et en en modifiant d'autres. d'ailleurs, si on collait trop à la réalité, ça serait ennuyeux :)

merci de ta réponse et bon boulot!

Jean-Paul Aussel 06/06/2009 18:37


En fait il y a eu un an de travail sur le scénario, sur ce qui se passe avant l'action puis plusieurs story board de l'album, mais aujourd'hui je considère tout cela comme un vivier, je me rends
compte que de vouloir tout placer serait absolument ... gonflant !  ; )


Revenge 04/06/2009 23:38

je me permet ici aussi de donner mon avis :)

sur la déchéance d'une civilisation :
je pense qu'une civilisation déchue va très vite retrouver toute seule le moyen âge, après une longue période de barbarie. (quoi que le moyen âge est très barbare aussi remarquons, mais hiérarchisé)
pour ainsi dire, lorsqu'une civilisation chute, il faut une explication, et pour que le savoir tombe dans l'oubli total, élément nécessaire à ce qu'une personne venant avec le savoir puisse être considéré comme un dieu, il faut au minimum quatre génération (première génération s'accrochant à un savoir perdu et des reliques qu'ils transmettent à la seconde, dont une partie était vivant mais trop petit avant la déchéance. l'apprentissage ne sert à rien car le savoir de la civilisation déchue était par trop assisté par les moyens techniques dont ils disposaient et l'ensemble de la chaîne de civilisation puis troisième génération qui évolue dans un climat où la violence est courante, et où la civilisation avancé n'est plus qu'un rêve dont parle les anciens et qu'ils n'ont jamais vu à part quelques reliques à certains endroit du monde, mais rien pour la plupart, puis rejet du savoir inutile au profit d'un retour au moyen âge, la quatrième génération n'entend même plus parler de ça, et grandit à coup de superstition et d'intégrisme grandissant. lors de cette quatrième génération, ça sera l'anarchie violente et meurtrière, de grand idiots voudrons alors en profiter pour conquérir des territoires, et la population diminuera encore sous le meurtre et le pillage de tout ce qui n'est pas allié ou nécessaire directement à la guerre.
il peut se passer beaucoup de génération comme ça, où progressivement, une hiérarchie va s'installer, et la société se remettra en place, et ensuite, seulement, un mec qui a énormément de savoir pourrait utiliser la civilisation se mettant en place comme moyen pour développer ses connaissances. mais s'il vient de la civilisation déchue, d'une part il n'aurait pas tout ce savoir car plus la civilisation est avancée et plus nous sommes assisté et spécialisé de telle sorte que nous sommes presque tous incapables de faire convenablement le nécessaire pour notre survie dans des conditions ultra sommaire comme bâtir une maison, faire un élevage et cultiver un chant pour survivre. alors ne parlons pas de construire une machine ET savoir s'en servir. le constructeur d'ordinateur ne sait pas forcément programmer un OS.
de plus, il aurait plusieurs centaines d'années.

et là, il serait considéré comme un dieu OU tué comme un malpropre.

dans ma vision de la chute d'une civilisation (qui peut très bien être erronée)
le truc le plus crédible serait une organisation ou une sorte de secte assez puissante qui conserve les brides de savoir récolté dans de grandes banques de données provenant de l'ancien temps et qui serait encore intacts ou en partie, mais je pense que ça ne colle plus avec l'ambiance de ton scénario.

enfin, j'ai trop parlé :)

Jean-Paul Aussel 04/06/2009 23:49


re-bonsoir,

Beaucoup de bonnes remarques dans tes commentaires et un superbe lapsus pour un chanteur "cultiver un chant pour survivre"  ; )
Je ne peux pas en dire plus, car des éléments sont révélés au lecteur plus tard, pas dans le premier tome.
Après il ne faut pas non plus se couper de toute partie "fable" car je ne vais pas dans une direction scientiste à 100%, mais on a bien travaillé la logique du truc avec Jean-Claude Maës pendant un
bon moment, et je pense qu'il y aura une cohérence savoureuse...

Je ne peux écrire plus longtemps, je suis overbooked de boulot ces semaines-ci.. mais merci pour ces avis.

Jean-Paul


Archives

Articles récents



Découvrez également WWW.PROF-ILL.COM
Mes illustrations WWW.ENCRE2MOI.COM