Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Saga d'Holomoon

La Saga d'Holomoon

Le blog de Jean-Paul Aussel, illustrateur, auteur bd, formateur.


Écrire son scénario-part01

Publié par JPA sur 2 Janvier 2008, 07:09am

Catégories : #scénario

ECRIRE SON SCENARIO - Manuel Pratique
Auteur(s) : Maryse Leon-Garcia
Éditeur : Dixit
Genre : CINEMA
Présentation : Broché
ECRire.jpg


J'ai décidé de vous recopier, par morceaux,  la synthèse que j'avais réalisé d'après ce manuel. J'ai lu d'autres livres, qui m'ont aussi apporté des  points de vue précieux, mais celui-ci est resté mon préféré à ce jour avec celui de Stephen KIng. N'hésitez pas à ne pas vous contenter de mon seul résumé et à l'acheter.


On commence...


01- Attention aux pièges du vrai / vraissemblable / faux / invraissemblable. Une histoire doit être vraissemblable(et éventuellement fausse) et non invraissemblable et pourtant vraie.

02- Épurer la mise en forme du scénario en se limitant à l'action et aux dialogues.

03-CONFLIT MAXIMAL.

Enfermer les personnages dans des enjeux vitaux pour qu'ils se révèlent.s
L'empathie pour le héros est déclenchée par les épreuves.
Les personnages principaux ont de sacrés caractères.

04-LE SUJET

Il doit être là une fois pour toutes. UN sujet.
Le sujet est un point de vue.Le thème est la catharsis du point de vue de l'auteur sur le sujet.
Établir une phrase mémo qui résume le point de vue. (comme un proverbe : ex, "L'amour a toujours deux prix" ou "Sans son ennemi on existe pas" ou "On toujours besoin du plus petit de la bande" etc..)


05-Choisir un genre : Drame, comédie, mélodrame, farce, tragicomédie, tragédie et donner la clef du genre choisi vite.

06-L'histoire est racontée par UN personnage. C'est un point de vue UNIQUE. Ça ne veut pas dire que l'histoire est racontée à la première personne, ni en "caméra subjective", mais que l'on suit un personnage, et que tout ce que l'on peut voir sur d'autres personnages (y compris des éléments que le héros, ou l'héroïne, n'apprend pas de visu, est là pour servir l'histoire du héros). Exemple on montre la naissance du méchant. Le héros n'est pas là, mais il sera concernée par cette naissance 20 ans plus tard.

Commenter cet article

Maku zoku 16/02/2011 23:58


Super article! je comptais faire des copier /coller de tout les articles sur le scenar mais je me retrouve a les retaper dans un fichiet Word haha (on ne peut pas copier le texte xD) c'est pas
grâve au moins ca rentre plus facilemetn dans la tête comme ca !

Maxime


Jean-Paul Aussel 17/02/2011 07:23



BONJOUR


Bonne nouvelle ce scénario ! mais je ne comprends pas que vous ne puissiez pas copier coller,


peut-être après faut-il nettoyer des retours chariots dans word avec la fonction chercher-remplacer tout simplement...


 


bonne continuation Maku !


 


jp



Revenge 16/06/2009 03:01

m'enfin, en relisant, je me dit qu'on peut résumer mes propos en une phrase : tout dépend du but recherché...

Revenge 16/06/2009 03:00

On est d'accord qu'enki bilal ne tiens pas la route, dans ses scénario...
c'est si bordélique, que ça fait un peu le mec qui s'est dit : bon, je fais ça comme ça, on dira que c'est un nouveau concept, même si c'est du vide en dessous.

Et aussi d'accord pour le coup de l'expérience. un peu comme en tout : d'abord des choses classiques et simples déjà faites, puis ensuite on peut partir n'importe où.
disons que les délires pour le plaisirs, c'est cool mais pour soit. faut pas non plus vouloir les éditer à tout prix. Même s'il y a des gens que ça intéresse.
D'ailleurs, l'histoire que j'écris, je l'écris totalement pour me faire plaisir, bien que je garde certaine contrainte. :p

Revenge 16/06/2009 02:24

hum, hum! j'ai décidé de faire un petit détour par la catégorie scénario, avant de revenir sur l'autre :)

j'suis d'accord avec ce qui est dit en synthèse, mais ça se résume peut-être à ça au ciné (car le jeu des acteurs et les scènes tournées font le reste) mais c'est moins vrais dans une bd, et encore moins dans un roman!
enfin, c'est vrais, mais trop simplifié pour*
m'enfin, j'imagine que tu as dû le voir, je t'apprend rien ^^
je prend par exemple, hmmm, les bd d'enki bilal, où ce type de scénario est complètement bouleversé,
Mais à la décharge de cette synthèse, l'intérêt peu ne pas se trouver dans l'originalité mais la qualité du scénario. qui peut être très très formalisé et très très bon :)

pfiou, j'ai parlé pour ne rien dire!

Jean-Paul Aussel 16/06/2009 02:43


Bonjour Revenge,

Il y a qui bosse là ; )

Il s'agit de canevas type. C'est pas mal de partir d'un squelette avant de faire autre chose. Bilal a beaucoup travaillé avec des scénaristes, et je suis loin de trouver que ses scénarios tiennent
la route toujours si on enlève les dessins et son approche très ART (plus de bulles, plus d'onomatopées...). Un peu comme Nirvana, un jour ils jouent unplugged et ça continue d'être de belles
chansons.

En bossant beaucoup sur ces questions j'en suis venu à me rendre compte du métier de certains, y compris Moebius qui utilise son "métier" de Blueberry quand il fait de la SF. La difficulté quand
j'avais un âge comme le tien, c'est qu'on voulait tous faire du Moebius direct et les résultats n'étaient pas toujours là !

Après il y a des gens qui savent destructer avec un talent fou, mais je ne supporte plus les albums où l'auteur se fait juste plaisir. Je suis aussi bien influencé par ma lecture
cinématographique.. ; )

Dans le très formaté et très bon : Watchmen ...

Tu n'as pas parlé pour ne rien dire ; )

à plus

JP


Archives

Articles récents



Découvrez également WWW.PROF-ILL.COM
Mes illustrations WWW.ENCRE2MOI.COM